Bonjour à toutes et à tous. Comment allez-vous? Prêts pour une nouvelle semaine? J'espère que oui... Cette semaine encore je vais essayer de vous faire découvrir quelques petites choses sur la mine (qu'est ce que j'en découvre en travaillant ce challenge!), nous passerons du jour (travail à la surface) au fond (sous terre) en compagnie des mineurs, aujourd'hui, une catégorie bien particulière :

E comme Enfants de la mine.

Voyage dans le temps, avant 1813...

On commence très tôt la carrière de mineur..... les ercheurs sont souvent des enfants de 10 à 15 ans, placés en "couples" (filles ou garçons) qui se voient confier un même travail avec un demi-salaire. Deux demi-ercheurs travaillent ensemble l'un à tirer l'esclitte (caisse posée sur un traîneau qui contient le charbon à remonter) grâce à un harnais, l'autre à la pousser les 2 mains posées sur le rebord de la caisse :

enfant_mine_1

Dans Les trois âges de la mine dans le Nord Pas-de-Calais (la Voix du Nord, Centre historique de Lewarde), les auteurs utilisent la fosse du Mouton noir de Valenciennes pour illustrer les conditions de travail des enfants ercheurs :

"la production de la fosse est de l'ordre de 30 tonnes, c'est autant de charbon qui passera entre leurs mains. Cela représente approximativement 250 esclittes à traîner sur 20 mètres, soit au total un trajet de 5 km à pleine charge dans un boyau étroit, et autant pour ramener en arrière des esclittes vides...."

D'autres enfants ont plus de chance : les galibots. Ils travaillent avec un ouvrier expérimenté, un ancien ouvrier à la veine, chargé de l'entretien des galeries et plus particulièrement du boisage : le raccommodeur.

Le fait de faire travailler ainsi les enfants répond à un double objectif pour la Compagnie. Elle peut faire des économies de salaire (emplois peu qualifiés) et elle a des ouvriers à la veine formés sur le tas et donc très efficaces. En effet pour faire carrière un demi-hercheur devra développer sa force physique sinon il sera renvoyé au jour (comme les filles qui ne peuvent pas travailler au fond au-delà de l'âge de 15 ans), il pourra observer toute la journée quelqu'un d'expérimenter qui lui apprend toutes les ficelles du métier. Il est évident que les enfants paient un lourd tribu à la mine, blessures, maladies, décès....

(je ferai un post avec les différents métiers de la mine pendant le challenge)

Progressivement des mesures sont prises pour protéger les enfants mais comme il n'y a pas de sanction et que les parents ont besoin des salaires des enfants pour vivre, elles ne sont pas respectées...

décret du 3 janvier 1813, article 29 : "il est défendu de laisser descendre ou travailler dans les mines, minières, les enfants au-dessous de dix ans." Au jour apparemment, pas de réglementation.....

1813

 

La loi 22 mars mars 1841 limite à 8h /jour la durée du travail pour les enfants de 10 à 12ans, à 12h pour ceux de 12 à 16 ans.... Et elle interdit le travail de nuit aux enfants de moins de 13 ans.

La loi du 9 septembre 1848 interdit l'embauche avant 12 ans, rappelle que le temps de travail est limité à 12 heures pour les enfants de 12 à 16 ans (loi qui n'est donc pas respectée...)

Quant audécret du 3 mai 1893 (décret relatif au travail des enfants de 13 à 18 ans dans les travaux souterrains des mines, minières et carrières), il fixe ainsi la durée maximum du travail, pour les jeunes ouvriers âgés de moins de 16 ans à 8 heures par jour, pour ceux âgés de 16 à 18 ans à 10 heures ; mais ne sont pas compris dans ces durées du travail effectif le temps de la remonte et de la descente, ni celui à aller au chantier et en revenir ni le repos dont la durée totale ne pourra être inférieure à 1 heure

travaux souterrains

(Bulletin de l'Inspection du travail, page 15)

 

Petit rappel lors de la Catastrophe de Courrières en 1906, 1099 mineurs dont 290 enfants âgés de 13 à 18 ans moururent «après un coup de poussière». (J'en ai un peu parlé ici)

Parfois, l'enfant commence au jour, il est alors employé au triage, au moulinage, au parc à bois, au chargement des péniches....

CPA, Douai, 59, Mineurs sortant de la Fosse, Mines

remontée de la fosse

Mines, CPA, Mineurs et Galibot

Mines, CPA, Caffus, Trieuses de charbon 2

Trieur de charbon

Mines, CPA, Denain, Groupe de Mineurs et de Galibots Mines, CPA, Galibots

Mines, CPA, Galibot

 

Ce sera d'abord l'école primaire obligatoire de 6 à 13 ans imposée par Jules Ferry, en 1880-1881, sa gratuité puis les allocations familiales qui permettront aux enfants de quitter le monde du travail et enfin la scolarité obligatoire jusqu'à 16 ans en 1959.

En 1946, à 14 ans le jeune peut préparer le CAP dans un Centre d'Apprentissage avant d'exercer son métier.... Aujourd'hui (2007), voici la réponse de l'Education Nationale au devenir du CAP :

 

disparition

 

J'espère ne pas vous avoir trop plombé le moral avec le sort des enfants mineurs..... Demain, je vous propose une autre catégorie de mineurs.... Si vous voulez bien...

 

 

Sources (entres autres.... petit récapitulatif à la fin du challenge)

Histoire des Mineurs du Nord Pas-de-Calais ... à usage de leurs petits-enfants : Guy Dubois

Les trois âges de la mine dans le Nord Pas-de-Calais