Bonjour à toutes et à tous. C'est parti pour une nouvelle semaine de challenge, il me reste 1 lettre à problème le Y, et ensuite à rattraper tout mon retard!!!! Il y a encore du boulot!!!!! Mais je l'aurai ce challenge, je l'aurai!!!!!

Aujourd'hui, si vous le voulez bien, on va s'attaquer à la remontée du charbon....

W comme Wagonnets, esclittes et autres berlines

Plus on s'éloigne du puits et plus on utilise de mineurs pour ramener le charbon au jour : des caisses sont remplies avec le charbon puis posées sur des "traîneaux" : les esclittes, qui sont poussées, tirées dans les galeries jusqu'au puits par les ercheurs (revoir par exemple l'article sur le travail des enfants) .... 

esclitte

 

Mais au fur et à mesure qu'on augmente la capacité d'extraction du charbon, il faut augmenter sa production et pas seulement en augmentant le nombre d'ouvriers à la veine..... la remontée du charbon doit suivre également...

Tout d'abord on rehausse le toit des galeries, puis on prépare un chemin de roulement solide en planches puis en rails de fonte, et on adapte des petites roues métalliques aux esclittes.

esclittes à roulettes 1

esclittes à roulettes 2

 les esclittes à roulettes

Elles deviennent de véritables wagonnets très similaires aux futures berlines.

Le gain de productivité est évident, et la contenance va pouvoir doubler progressivement. Si les mineurs ne se plaignent pas du fait que le travail des ercheurs est moins pénible, ils constatent que la diminution de leur nombre prive certains enfants de leur travail et que les familles perdent une partie de leurs revenus.

Avec la fin du 19ème et le 20ème siècle, le système d'extraction poursuit sa révolution. Le diamètre du puits augmente, les tonneaux qui permettaient de descendre au fond et de remonter le charbon sont remplacés par de véritables ascenseurs : les cages, ces cages vont très vite avoir plusieurs étages (cela explique la hauteur des chevalements, nos tours Eiffel à nous!!!)

cage

Ces cages permettent de remonter au jour les berlines remplies de charbon qui ne sont vidées que là où il y a tri ou stock. Ce système intéresse à plus d'un titre les compagnies : économie de postes de ercheurs, amélioration du produit qui est moins manipulé...
 Les mineurs pourront aussi descendre par ces cages....  Les berlines, au fond, sont accrochées en train pris en charge par des chevaux sur les longues distances des artères principales.

P4140127 P4140128

(photos prises à Lewarde, pendant la visite de la reconstitution du fond)

A partir de 1930, la mécanisation amène la disparition du ercheur, des couloirs oscillants "triczines" amènent le charbon jusqu'aux berlines beaucoup plus grandes, et tirées désormais par des locomotives.....

P4140101 P4140135

 (toujours Lewarde)

A très vite...

Enregistrer